Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Melun

Les données globales montrent que la commune de Melun est principalement exposée à des sources de bruit routier et, plus localement, au bruit ferroviaire.

95% de la population de la commune sont potentiellement exposés à plus de 55 dB(A) vis-à-vis du bruit global pour l’indicateur LDEN, dont 40% à des niveaux de bruit supérieurs à 65 dB(A) et 13% à plus de 70 dB(A).

Néanmoins, le bruit routier diminue significativement la nuit (indicateur LN) : 90% de la population sont ainsi potentiellement exposés à des niveaux de bruit routier inférieurs à 60 dB(A), en période nocturne.

Le bruit ferroviaire ne touche qu’une partie des zones urbanisées, au Sud de la commune (7% de la population exposés à plus de 65 dB(A) en LDEN), mais reste présent en période nocturne (5% de la population exposés à plus de 60 dB(A) en LN, vis-à-vis du bruit ferroviaire).

La commune n’est pas exposée aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Melun

La moitié des établissements sensibles de Melun (20 sur 39 établissements recensés) sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit supérieurs à 65 dB(A) pour l’indicateur LDEN, vis-à-vis du bruit global, dont 7 établissements d’enseignement à plus de 70 dB(A).

C’est principalement le bruit routier qui est à l’origine des niveaux d’exposition importants.

Les 3 établissements de santé ne sont pas exposés à des niveaux de bruit global supérieurs à 65 dB(A) en LDEN et supérieurs à 60 dB(A) en LN.

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Melun

  • Sur la commune de Melun, une proportion importante de population (environ 6000 habitants) est soumise à des dépassements potentiels des valeurs limites relatives au bruit routier, pour la période globale (LDEN).
  • 12 établissements d’enseignement sont également concernés par des risques de dépassements de ces valeurs. En revanche, aucun établissement de santé n’est concerné.
  • Les situations de dépassements potentiels des valeurs limites de bruit routier diminuent significativement en période nocturne (environ 1900 habitants).
  • La voie ferrée occasionne également quelques risques de dépassements des valeurs limites de bruit ferroviaire, pour environ 500 habitants en période globale (LDEN) et 700 habitants en période nocturne (LN).
  • Les sources de bruit à l’origine des dépassements (ou risques de dépassements) sont :
    • les infrastructures routières principales du territoire, notamment la RD605 et la RD606, contournant le centre ville de Melun.
    • la ligne RER D / SNCF traversant le Sud de la commune.
  • Les secteurs de la commune de Melun pour lesquels des bâtiments sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit importants sont donc relativement répartis sur le territoire, le long des voies ferrées et le long des axes routiers principaux. Quelques situations de « multiexposition » sont présentes au sud de la commune.

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE MELUN

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de Melun est impacté par des sources sonores routières et ferroviaires, liées aux infrastructures de transport desservant la commune.

Le bruit routier est prépondérant et réparti sur l’ensemble du territoire ; le bruit ferroviaire est plus localisé au Sud de la commune.

Une part importante de la population est exposée à des niveaux de bruit relativement élevés et plusieurs bâtiments font l’objet de dépassements potentiels des valeurs limites, dont 12 établissements scolaires.

L’environnement sonore de Melun est globalement représentatif d’un milieu urbain ; le réseau d’infrastructures ne laisse que peu de place à des espaces de calme sur le territoire.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Melun