Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Livry-sur-Seine

Les données globales montrent que l’environnement sonore de la commune de Livry-sur-Seine est marqué par une forte problématique de bruit ferroviaire.

La ligne ferroviaire Paris-Montereau engendre en effet des niveaux sonores élevés, tant pour la période globale (indicateur LDEN) que pour la période nocturne (indicateur LN) :

  • 85% de la population est exposée à plus de 60 dB(A) dont 25% à plus de 70 dB(A), vis-à-vis du bruit ferroviaire, en LDEN.
  • Pour la période nocturne (LN), la moitié des habitants restent exposés à plus de 60 dB(A), dont 7% à plus de 70 dB(A).

En revanche, malgré la présence de la D39 traversant la commune, le bruit routier est modéré sur Livry-sur-Seine, puisque la quasi-totalité de la population est exposée à moins de 65 dB(A) en LDEN vis-à-vis de ce type de bruit. De plus, pour la période nocturne, la quasi-totalité des habitants est exposée à moins de 55 dB(A), dont 78% à moins de 50 dB(A)…

La nature de l’exposition au bruit des habitants de Livry-sur-Seine est donc assez atypique, avec d’une part une problématique de bruit routier très modérée et, d’autre part, une forte problématique de bruit ferroviaire, qui couvre une grande partie des zones urbanisées au Nord de la commune.

La commune n’est pas exposée aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Livry-sur-Seine

Le seul établissement sensible recensé sur la commune de Livry-sur-Seine (école) est légèrement exposé au bruit routier (entre 55 et 60 dB(A) en LDEN) mais est exposé au bruit ferroviaire de manière plus significative : entre à 65 et 70 dB(A) en LDEN.

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Livry-sur-Seine

  • L’analyse ne montre logiquement aucun dépassement de valeurs limites vis-à-vis du bruit routier du fait de l’absence d’infrastructure routière majeure sur le territoire de la commune.
  • En revanche, quelques dépassements potentiels des valeurs limites relatives au bruit ferroviaire sont relevées. La source de bruit à l’origine des dépassements (ou risques de dépassements) est la voie ferroviaire qui traverse la commune du Nord au Sud (ligne Paris-Montereau).
  • Les dépassements des valeurs limites concernent environ 300 habitants pour la période globale (LDEN), et 400 en période nocturne ; les bâtiments sont répartis le long de la voie, depuis la commune voisine de Vaux-le-Pénil jusqu’aux dernières habitations au niveau de la Rue du Four à Chaux.
  • L’établissement scolaire recensé sur la commune n’est pas concerné par les dépassements de valeurs limites.

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE LIVRY-SUR-SEINE

Globalement, le constat effectué indique pour la commune de Livry-sur-Seine un environnement sonore dominé par le bruit ferroviaire dû à la ligne entre Paris et Montereau, traversant l’Ouest de la partie urbanisée du territoire.

Une part importante de la population est ainsi exposée à des niveaux de bruit ferroviaire relativement élevés, notamment en période nocturne. Quelques situations de dépassements potentiels des valeurs limites sont relevées.

En dehors de l’infrastructure ferroviaire, et de la RD39 longeant cette voie, le réseau de voiries locales laisse néanmoins de la place à des espaces de calme, notamment à Est de la commune de Livry-sur-Seine.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Livry-sur-Seine