Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Croissy-Beaubourg

Les données globales montrent que la commune de Croissy Beaubourg.est exposée à des sources de bruits de diverses natures (bruit routier, ferroviaire et aérien) ; le bruit routier est nettement prépondérant.

Les populations de la commune sont, dans l’ensemble (90%), potentiellement exposés à des niveaux sonores globaux compris entre 60 et 70 dB(A) pour l’indicateur LDEN.

Le bruit global en période nocturne diminue significativement puisque 90% des habitants sont exposés à moins de 60 dB(A) en LN.

Le bruit aérien, issu de l’aérodrome de Lognes-Emerainville, constitue une nuisance potentielle sensible dans la partie ouest de la commune mais, d’un point de vue strictement quantitatif, reste relativement modéré : 42% de la population sont exposés entre 50 et 55 dB(A) en LDEN, pour ce type de bruit.

La commune n’est quasiment pas exposée aux bruits industriels et ferroviaires, malgré la présence d’ICPE dans la Zone d’Activités de Paris-Est, et de la ligne de RER E au Sud de Croissy-Beaubourg, au niveau de la commune voisine de Roissy-en-Brie.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Croissy-Beaubourg

Sur les 2 établissements scolaires recencés à Croissy-Beaubourg, l’un est potentiellement exposé à plus de 65 dB(A) pour l’indicateur LDEN, vis-à-vis du bruit routier.

Les deux établissements sont concernés par le bruit aérien entre 55 et 60dB(A), en LDEN.

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Croissy-Beaubourg

  • Sur la commune de Croissy-Beaubourg, des dépassements potentiels des valeurs limites sont observés concernant le bruit routier, uniquement pour l’indicateur LDEN (300 habitants).
  • Les sources de bruit à l’origine des dépassements (ou risques de dépassements) sont les infrastructures routières suivantes :
    • L’Autoroute de l’Est (A4), longeant la commune au Nord.
    • La RD406 qui traverse la commune d’Ouest en Est.
  • Concernant les autres infrastructures, comme la RN104 à l’Ouest ou la ligne de RER E à proximité au Sud de la commune, qui ont un impact non négligeable en termes de superficies exposées, l’implantation des zones urbanisées du bourg est telle qu’il n’y a pas de dépassement des valeurs limites d’exposition en façade des bâtiments, tant en LDEN qu’en LN.
  • Aucun établissement sensible ne fait l’objet de dépassement des valeurs limites.
  • Les secteurs de la commune pour lesquels des bâtiments sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit excessifs vis-à-vis de des sources de bruit routier sont répartis sur le territoire, en majeure partie le long de la RD406, du fait de la proximité de l’Autoroute A4 (situations de « multiexposition »).

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE CROISSY-BEAUBOURG

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de Croissy-Beaubourg est impacté par des axes routiers importants traversant le territoire (A4 et RD406).

Même si le nombre d’habitant potentiellement exposé à des dépassements de valeurs limites reste modéré, une part importante de la population est exposée à des niveaux de bruit relativement élevés. Toutefois, pour la période nocturne, les nuisances sonores sont moins prononcées.

Le réseau d’infrastructures et la présence de l’aérodrome de Lognes-Emerainville ne laisse que peu de place à des espaces de calme dans la partie urbanisée du territoire de Croissy-Beaubourg.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Croissy-Beaubourg