Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Cesson

Les données globales montrent que la commune de Cesson est exposée aux bruits routier et ferroviaire, ce dernier impactant une part nettement plus importante de la population, et à des niveaux sonores plus élevés.

Les données d’exposition des populations exprimées pour le bruit global (sources cumulées) sont très proches de celles relatives au seul bruit ferroviaire, confirmant ainsi ce constat.

En effet, la totalité de la population est exposée à des niveaux inférieurs à 65 dB(A), en LDEN, pour le bruit routier, alors que 45% de la population sont exposés à plus de 65 dB(A) vis-à-vis du bruit ferroviaire.

Par ailleurs, le bruit routier diminue de façon significative en période nocturne (100% des habitants sont exposés à moins de 60 dB(A) vis-à-vis du bruit routier en LN), alors que 36% restent exposés au-delà de cette valeur vis-à-vis du bruit ferroviaire nocturne.

On observe de plus que 14% de la population sont exposés à plus de 70 dB(A) vis-à-vis de bruit global, en LDEN, le bruit ferroviaire étant à l’origine de ces forts niveaux d’exposition.

La commune n’est pas exposée aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Cesson

Les 6 établissements sensibles recensés sur la commune de Cesson (établissements scolaire) sont exposés au bruit ferroviaire mais également, à un degré moindre, au bruit routier.

Ces situations de « multi-exposition » engendrent, pour 4 établissements, des niveaux d’exposition au bruit global supérieurs à 70 dB(A), en LDEN.

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Cesson

  • Sur la commune de Cesson, des dépassements potentiels des valeurs limites sont relevés pour quelques centaines d’habitants vis-à-vis du bruit ferroviaire, aussi bien pour l’indicateur LDEN que LN (les dépassements potentiels sont plus nombreux pour la période nocturne).
  • Aucun dépassement n’est relevé concernant l’exposition des populations vis-à-vis du bruit routier.
  • S’agissant des établissements scolaires, on observe un dépassement potentiel des valeurs limites pour le bruit routier en LDEN (pour un établissement) et un dépassement potentiel des valeurs limites pour le bruit ferroviaire en LN (pour 2 établissements).
  • Les sources de bruit à l’origine des dépassements (ou plutôt risques de dépassements) sont les infrastructures suivantes :
    • La ligne RER D qui traverse la ville du Nord au Sud.
    • Les routes départementales RD82 et RD346.
  • Concernant la route nationale RN6 longeant la limite Nord de la commune, qui a un impact non négligeable en termes de superficies exposées, l’implantation des zones urbanisées est telle qu’il n’y a pas de dépassement des valeurs limites d’exposition en façade des bâtiments, tant en LDEN, qu’en LN.

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE CESSON

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de Cesson est principalement marqué par le bruit ferroviaire, lié à la ligne RER D traversant la commune. La voirie routière locale (notamment les RD82 et RD346) contribuent à l’environnement sonore dans les secteurs urbanisés, mais à un degré moindre.

Quelques situations de dépassements potentiels des valeurs limites sont relevées, pour le bruit ferroviaire, notamment en période nocturne. 2 établissements scolaires sont également concernés par ces dépassements de valeurs limites. Par ailleurs, on observe quelques secteurs au cœur du bourg faisant l’objet d’une double exposition, au bruit routier (RD346) et ferroviaire (RER D).

Le réseau d’infrastructures présent sur la commune de Cesson ne laisse que peu de place à des espaces de calme sur le territoire.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Cesson