Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Brou-sur-Chantereine

Les données globales montrent que la commune de Brou-sur-Chantereine est relativement épargnée en termes de nuisances sonores vis-à-vis des sources considérées : 82% de la population est potentiellement exposée à des niveaux de bruit inférieurs à 65 dB(A), mais supérieurs à 55 dB(A), pour l’indicateur LDEN.

Pour la période nocturne, la situation est plus favorable puisque 88% de la population est potentiellement exposée à des niveaux de bruit inférieur à 60 dB(A), dont 70% à moins de 55 dB(A). Seuls les bruits routier et, à un degré moindre, ferroviaire sont présents sur le territoire, et ne concernent qu’un nombre limité d’habitants.

La population n’est pas exposée aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Brou-sur-Chantereine

Sur les 4 établissements sensibles recensés à Brou-sur-Chantereine, on observe que 2 établissements scolaires sont exposés à des niveaux globaux supérieurs à 65 dB(A) en LDEN.

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Brou-sur-Chantereine

  • L’analyse ne montre aucun dépassement de valeurs limites vis-à-vis du bruit ferroviaire, malgré la présence de la ligne SNCF (La Ferté Milon – Château Thierry / Gare de l’Est) touchant localement le Sud de la commune.
  • Les seules sources de bruit à l’origine de dépassements (ou risques de dépassements) sont les infrastructures routières (RD934 et RD34a) qui traversent la commune d’Ouest en Est. Les dépassements des valeurs limites concernent une centaine d’habitant pour la période nocturne (LN), le double en période globale (LDEN) ; les bâtiments concernés sont répartis tout au long de ces deux voies.
  • L’établissement scolaire Jean Jaurès en bordure de la RD934 est concerné par les dépassements de valeurs limites.
  • Concernant l’autoroute A104 qui a un impact important en termes de superficies exposées au nord de la commune, l’implantation des zones urbanisées est telle qu’il n’y a pas de dépassement des valeurs limites d’exposition en façade de bâtiments, tant en LDEN, qu’en LN. 

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE BROU-SUR-CHANTEREINE

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de la commune de Brou-sur-Chantereine est relativement modéré, du moins dans les secteurs habités, marqué cependant par le bruit routier aux abords des RD934 et RD34a.

Les bruits d’origine routière et, de manière plus localisée, ferroviaire, couvrent l’ensemble du territoire communal, ne laissant que peu de place à des zones calmes.

On observe par ailleurs quelques dépassements potentiels des valeurs limites vis-à-vis du bruit routier pour environ 200 habitants, ainsi que pour un établissement scolaire.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Brou-sur-Chantereine