Imprimer (nouvelle fenêtre)

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Brie-Comte-Robert

Les données globales montrent que 76% de la population de la commune sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit inférieurs à 65 dB(A) pour l’indicateur LDEN et 90% de la population sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit inférieurs à 60 dB(A) pour la période nocturne, traduisant un environnement sonore global assez caractéristique d’un milieu urbain

Parmi les sources de bruit considérées, seule la circulation routière impacte de manière significative les populations de Brie Comte Robert (notamment les RN 104 et RD 319). On observe en particulier que 3% de la population (environ 400 habitants) sont potentiellement exposés à plus de 75 dB(A) en LDEN et à plus de 65 dB(A) en LN.

Le bruit lié à la ligne ferroviaire traversant la commune au nord ne touche pas de secteurs habités.

Par ailleurs la population n’est pas significativement exposée aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Brie-Comte-Robert

Sur les 11 établissements sensibles rencensés sur la commune, 9 sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit liés à la circulation routière compris entre 60 et 65 dB(A) et 2 établissements scolaires entre 65 et 70 dB(A), pour l’indicateur LDEN.

En revanche, la situation nocturne (indicateur LN) est nettement plus favorable puisque les 11 établissements sensibles sont exposés à des niveaux de bruit inférieurs à 60 dB(A).

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Brie-Comte-Robert

    • Sur la commune de Brie-Comte-Robert, des dépassements potentiels des valeurs limites sont observés concernant le bruit routier, principalement pour l’indicateur LDEN (1800 habitants) et à un degré moindre pour la période nocturne (800 habitants).
    • Les sources de bruit à l’origine des dépassements (ou risques de dépassements) sont les infrastructures routières suivantes : 
      • La Francilienne (RN104), longeant la commune à l’Ouest, dont l’impact est relativement minoré grâce aux protections acoustiques existantes.
      • La rue du Général Leclerc (RD 319), traversant la ville de Brie Comte Robert du Nord-Ouest au Sud-Est.
      • A un degré moindre, la RD216.
    • Concernant les autres infrastructures, comme la RD50 ou la ligne ferroviaire, qui ont un impact plus faible en terme de superficies exposées, l’implantation des zones urbanisées est telle qu’il n’y a pas de dépassement des valeurs limites d’exposition en façade des bâtiments d’habitation, tant en LDEN, qu’en LN.
    • Aucun établissement sensible ne fait l’objet de dépassement des valeurs limites.
    • Les secteurs de la commune pour lesquels des bâtiments sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit excessifs vis-à-vis des sources de bruit routier sont répartis sur le territoire, en majeure partie le long de la RD319, et ne donnent pas lieu à des situations de « multiexposition ».

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE BRIE-COMTE-ROBERT

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de Brie-Comte-Robert est impacté par des axes routiers importants traversant le territoire (RN 104 / Francilienne mais surtout RD 319).

Même si les niveaux d’exposition au bruit des populations et établissements sensibles restent, globalement, relativement modérés, le réseau d’infrastructures ne laisse que peu de place à des espaces de calme.

Aucun établissement d’enseignement ou de santé ne fait l’objet de dépassements des valeurs limites, mais on relève des dépassements potentiels de valeurs limites vis à vis du bruit routier pour plus de 13% de la population.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Brie-Comte-Robert