fermer
Imprimer

Résumé non technique Chelles

Commentaires sur l’exposition au bruit de la population de Chelles

Les données globales montrent que la commune de Chelles est exposée à des sources de bruit de diverses natures (bruits routier, ferroviaire, aérien et industriel). Les bruits routiers et ferroviaires sont très présents sur le territoire.

En effet, la majeure partie de la population (68%) est exposée au bruit global (bruits routiers et ferroviaire cumulés, essentiellement) entre 55 et 65 dB(A) en LDEN, et 25 % sont exposés à plus de 65 dB(A).

En période nocturne (indicateur LN), 13% de la population restent exposés à plus de 60 dB(A).

Ces valeurs traduisent un environnement sonore global assez caractéristique d’un milieu urbain.

On constate que plusieurs centaines d’habitants de Chelles sont potentiellement exposées à des niveaux de bruits importants, notamment vis-à-vis du bruit ferroviaire, y compris en période nocturne.

La commune n’est exposée que très localement et à des niveaux modérés aux bruits industriels et aériens, du moins au sens des critères de représentation cartographique pris en considération dans le cadre de l’application de la Directive Européenne.

Commentaires sur l’exposition au bruit des établissements sensibles de Chelles

La moitié des établissements sensibles recensés sur la commune de Chelles (19 sur 38) est potentiellement exposée à des niveaux de bruit globaux supérieurs à 65 dB(A) pour l’indicateur LDEN, dont 15 établisements scolaires et 4 établissements de santé.

En période nocturne, 2 établissements de santé restent exposés à plus de 60 dB(A).

Le bruit ferroviaire est à l’origine des niveaux d’exposition les plus élevés, mais on observe de nombreuses situations de double exposition (bruits routier et ferroviaire cumulés).

Commentaires sur les dépassements des valeurs limites de bruit sur la commune de Chelles

  • Sur la commune de Chelles, les dépassements des valeurs limites concernent principalement le bruit ferroviaire, notamment en période nocturne : plus de 2000 habitants et un établissement de santé en situation potentielle de dépassement de valeurs limites).
  • Les dépassements liés à la circulation routière concernent un nombre moins important d’habitants et un établissement d’enseignement (pour la période globale LDEN).
  • Les sources de bruit à l’origine des dépassements (ou risques de dépassements) sont :
    • les infrastructures routières, notamment le Boulevard Mendès France (RD934), l’Avenue Bobby Sands (RD224) ou encore l’Avenue de Claye (RD34) et la Rue des Cités (RD34a) ;
    • la voie ferrée (ligne RER E) qui traverse la ville d’Ouest en Est ;
  • Les secteurs de la commune pour lesquels des bâtiments sont potentiellement exposés à des niveaux de bruit excessifs vis-à-vis de ces 2 types de sources sont répartis sur le territoire, générant quelques situations de forte « multiexposition » en centre ville.
  • Concernant l’aérodrome de Chelles-le Pin, il n’y a pas de dépassement des valeurs selon l’indicateur LDEN, même si des nuisances sonores ponctuelles peuvent être ressenties.
  • Concernant la Zone Industrielle de Chelles - Vaires - La Trentaine, les industries présentent n’occasionnent a priori pas de dépassement de valeurs selon les indicateurs LDEN et LN.

SYNTHESE DES RESULTATS DES CARTES DE BRUIT DE CHELLES

Globalement, le constat effectué indique que l’environnement sonore de Chelles est impacté par des sources sonores de diverses natures, réparties sur le territoire.

Le bruit ferroviaire (ligne RER E) est localisé mais impacte de nombreux bâtiments proches de la voie, générant plusieurs situations de dépassement potentiel des valeurs limites (dont un établissement de santé).

Le bruit routier, étendu sur l’ensemble du territoire, génère des niveaux de bruit plus modérés, mais quelques dépassements potentiels des valeurs limites sont néanmoins relevés (dont un établissement d’enseignement).

Les bruits d’origine industrielle (ZI de Chelles-Vaires-La Trentaine notamment), de même que les bruits aériens (aérodrome de Chelles-le-Pin) sont également présents, respectivement au Sud et au Nord de la commune, mais à des niveaux globalement modérés ne générant pas de dépassement des valeurs limites relatives à ces types de sources.

Le réseau d’infrastructures ne laisse que peu de place à des espaces de calme sur le territoire de la commune de Chelles.

Voir aussi

Cartographie stratégique du bruit sur la commune de Chelles

Diminuer la taille des caractèresDiminuer

Augmenter la taille des caractèresAugmenter