Imprimer (nouvelle fenêtre)

Les 10 cartes ci-contre constituent les situations de référence pour la période 2005-2007 (cartes dites de type A). Elles présentent les bruits routiers, ferroviaires, aériens et industriels , ainsi qu’un cumul de l’ensemble de ces bruits. Elles servent de référence aux cartes des dépassements de seuils et des évolutions prévisibles.

Les zones colorées de ces cartes représentent des niveaux sonores plus ou moins élevés.

Schema niveaux sonores

Les niveaux d’exposition au bruit sont représentés sur les cartes par une échelle de couleur. Cette échelle se compose de 7 niveaux, allant des bruits inférieurs à 50 dB(A) aux bruits supérieurs à 75 dB(A), par pas de 5 dB(A).

Pour comprendre à quoi correspondent ces niveaux sonores, essayons de leur associer des sons de la vie courante et des sons liés au transport...

Tableau des niveaux sonores de la vie courante

Échelle du bruit :

  • 0 dB = seuil d’audibilité
  • 90 dB = seuil de danger
  •  130 dB = seuil de douleur

La plupart des sons de la vie courante sont compris entre 30 et 90 décibels. Certaines sources (avions, fusées, canons) émettent des niveaux supérieurs à 130 dB et pouvant aller jusqu’à 200 dB.

Présentation détaillée d’une carte de type A

Chaque carte est accompagnée d’un certain nombre d’éléments qui en permettent une bonne compréhension et exploitation.

Le titre de cette carte de situation de référence apporte les informations suivantes :

Titre d'une carte

Les informations de localisation permettent de repérer la commune cartographiée, et de la situer au sein du département de Seine-et-Marne.

Localisation dans une carte

La surface cartographiée est obtenue à partir d’une modélisation du bruit, et non de mesures. Pour être lue et comprise, elle doit être mise en relation avec la légende.

Elle peut se lire en 4 étapes :

  • Étape 1
    Repérage de la topographie de la carte : délimitation de la commune et localisation de ses routes, voies-ferrées, habitations et établissements sensibles.
Etape1 sur 4
  • Étape 2
    Localisation des zones de forte exposition au bruit et des zones calmes.
Etape 2 sur 4
  • Étape 3
    Reconnaissance des sources d’émission de bruit, par la mise en relation du type de bruit étudié, de la topographie de la commune et des niveaux sonores.
Etape 3 sur 4
  • Étape 4
    Localisation des zones critiques d’exposition au bruit des populations, par la mise en relation des niveaux sonores et de la localisation des habitations et établissements sensibles.
Etape 4 sur 4

Le cartouche éditorial fournit des informations sur :

  • le nom de l’agence cartographique ayant réalisé la carte: Acouphen Environnement
  • la date de réalisation: décembre 2008
  • les sources utilisées: Département de Seine-et-Marne
  • le format d’impression: A3
Cartouche éditoriale

La carte est accompagnée d’une indication du Nord géographique et d’une représentation graphique de l'échelle .

L'échelle est le rapport entre la distance sur la carte et la distance sur le terrain.

L’échelle réglementaire des cartes est de 1/10 000.

Orientation et échelle d'une carte

La légende se compose de la liste et de la signification des couleurs et symboles utilisés pour représenter la carte.

La légende topographique est générale à l’ensemble des cartes : elle présente les routes, voies-ferrées, habitations et établissements sensibles de la commune.

Cette légende des niveaux sonores est spécifique aux cartes des situations de référence (type A) : la source de bruit étudiée est représentée par des couleurs différentes selon son intensité..

Légende de la carte

Les logos présents en bas de la carte permettent d’identifier :

  • l’agence ayant réalisé l’étude et la carte : Acouphen Environnement
  • le commanditaire des travaux : le Conseil Général de Seine-et-Marne.
Logos de la carte