Imprimer (nouvelle fenêtre)

Sociologiquement, tout son que l’on considère comme gênant est un bruit.

Cette notion est très subjective, dépendante à la fois des aspects culturels des populations et du contexte individuel de chacun :
un son peut être considéré comme un bruit par certaines personnes et non par d’autres.

Illustration représentant un couple, l'un écoutant du son et l'autre écoutant du bruit

L’oreille humaine ne perçoit pas les sons de la même manière qu’un microphone…

Le microphone évalue une pression acoustique :
c’est une mesure purement physique exprimée en décibels (dB).

En revanche, l’oreille humaine percoit certains sons plus forts ou plus gênants que d’autres, alors que leur mesure physique en dB est la même.

Schéma illustrant les différences de perception suivant l'oreille humaine pour un même nombre de décibels.

Le dB(A) est une deuxième échelle sonore, qui tient compte de la perception des sons par l’oreille humaine.

Il s’agit d’une correction du niveau en dB qui tient compte de la sensation d’intensité :
les graves et les aigus sont rehaussés par rapport aux médiums pour que deux sons de même niveau en dB(A) provoquent la même sensation d’intensité.

De ce fait, elle est particulièrement adaptée aux mesures de bruits.

Courbe de différence de perception de sons grave, médium ou aigu pour un même nombre de décibels