Imprimer (nouvelle fenêtre)

Les cartes sont essentiellement produites à partir de calculs de niveaux sonores : c’est une modélisation du bruit.

Ces calculs sont réalisés par des outils informatiques sur la base de données précédemment collectées et structurées.

Les données ne sont pas issues de mesures.

Schéma représentant les différents types de bruits collectés sur la Seine-et-Marne

Structuration des données

Tableau représentant la structuration des données collectées

Simulation par ordinateur

La zone cartographiée est décomposée en un quadrillage de récepteurs.

Les sources de bruits linéaires sont décomposées en un ensemble de sources de bruits ponctuelles.

Différents trajets acoustiques sont possibles entre une source sonore et un récepteur.

Le niveau de bruit d'un récepteur est calculé en additionnant les sons provenant de l'ensemble des sources sonores à proximité.

Schéma explicatif d'une simulation par ordinateur

Représentation cartographique

La représentation cartographique du bruit est obtenue par l'ensemble des récepteurs colorisés.

L'ordinateur calcule le niveau sonore de chaque récepteur, puis lui affecte la couleur de légende correspondante.

Les atténuations sonores sont dues à la propagation et à la réflexion du son.

Illustration des résultats de niveaux sonores sur un écran d'ordinateur

Des mesures peuvent être réalisées ponctuellement pour :

  • quantifier des données d’émission sonore manquantes, nécessaires à la modélisation
  • vérifier et conforter la modélisation effectuée.

Voir le module « En savoir plus sur le bruit » pour découvrir comment se réfléchissent et s’additionnent les sons…