Imprimer (nouvelle fenêtre)
  • Retour
  • 12/01/2010
  • Vendredi 12 février 2010 - Auditorium de l'Hôtel de Ville - Paris
  • Par null null

L'Agence d'écologie urbaine de la Ville de Paris, en collaboration avec le Centre d'information et de documentation sur le bruit et Bruitparif, organise le 12 février 2010 une journée de réflexion sur les zones calmes. Cette conférence permettra de faire un bilan des retours d’expérience des collectivités françaises et européennes ayant déjà élaboré leur Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement.

Qu'est-ce qu'une zone calme?

Lagaffe au repos

Lagaffe au repos

La directive européenne sur l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement du 25 juin 2002 vise à accroître les efforts pour lutter contre le bruit. Ce texte impose une mise en cartographie du bruit sur la base d’indicateurs comparables, et l’élaboration de Plans de Prévention du Bruit dans l’Environnement au niveau local (PPBE). Ce texte propose également de nouvelles mesures, au premier rang desquelles figure la protection des zones calmes. Les manières d’appréhender ces zones calmes demeurent cependant imprécises.

Ainsi, le texte européen ne donne aucune définition claire et sa transposition nationale a pris le parti d’une approche laissant aux collectivités territoriales des marges de manoeuvre et d’appropriation.

Comment identifier de manière pertinente et efficace ces espaces ? L’exposition sonore permet-elle de les définir de manière adaptée face à une demande sociale croissante de bien-être et de qualité de vie de plus en plus détachée des seules caractéristiques physiques des lieux ? Comment faire participer les habitants à la détermination des zones calmes dans leur ville ?

Une première partie sera consacrée à des tables rondes sur les démarches en cours et les retours d’expérience des zones calmes en France et à l’étranger. Les villes de Amsterdam, Florence, Oslo, Bristol, Bruxelles, Hambourg, Lyon, Paris, Rennes et Strasbourg apporteront leurs contributions à ces échanges. La journée se clôturera par un atelier participatif sur les différentes perceptions du calme, à partir d’enregistrements audiovisuels d’ambiances urbaines.

Ce colloque, dont l'accès est gratuit,s’adresse aux autorités publiques concernées (régions, départements, communautés urbaines et d’agglomération, gestionnaires d’aéroports et d’infrastructures de transports terrestres, services de l’État, agences d’urbanisme, etc.) ainsi qu’aux associations et représentants des conseils de quartiers et aux consultants et bureaux d’ingénierie opérationnelle.